Le saint white russian, l’alcool et les interdits

Rédigé par Monk Jean Paul Aucun commentaire
Classé dans : articles Mots clés : aucun

L'Alcool

English version Google Translation

Le white russian est un coktail sucré que le Dude, boit à plusieurs reprises dans le film.
Les dudeistes rejoignent les taoïstes sur le plaisir de l’assouplissement modéré et occasionnel de l’esprit.
En bref, une ivresse légère, le plaisir d’embrumer un peu son esprit est une pratique que l’on retrouve aussi bien dans le taoïsme (avec le poète Lie Po notamment) et dans le dudeisme.
La question des drogues est assez débattue entre dudeistes.
L’important est de garder un esprit souple. Il est clair qu’au moyen de diverses techniques, comme la médiation on peut largement se passer de drogue ou d’alcool pour détendre un peu son mental.
On peut être un dudeiste sans consommer d’alcool, et sans consommer de drogue, et heureusement !
En France, la question ne se pose pas quant aux drogues, à ma connaissance nous n’avons à disposition légale que l’alcool comme substance psychoactive (et addictive).

Le Dude a une discipline stricte et encadré dans sa consommation de « détendeur » psychique.
Pour moi l’important n’est pas de rentrer dans un débat pour ou contre, honnêtement chacun son truc.
Je pense qu’une consommation modérée et surveillée d’alcool (soit pas tous les jours et deux verres maximum pour la définition officielle) permet de lâcher un peu de lest.

C’est là que le white russian entre en jeu, chaque dudeiste à son propre White Russian, son propre « Breuvage sacré ». (un Soda sans alcool ça peut le faire aussi).
L’idée est de sacraliser une boisson, de ritualiser sa préparation si on veut, pour dire à notre cerveau, voilà… là on va se détendre un peu.
Personnellement ça marche aussi très bien avec un Perrier Citron sur un lit de glaçon affalé dans un canap’ en écoutant du Blues.

Les Interdits

Le bouddhisme, et certaines traditions taoïstes new age ont des interdits : pas d’alcool, pas de viande, pas de sexe (si on est moine) etc … (On peut nuancer en disant que se sont plus des « conseils », « préceptes » que des interdits purs, mais passons beaucoup les suivent à la lettre).

L’interdiction n’existe pas dans le Dudeisme, tout est basé sur « That's just like your opinion, man... », qu’on peut extrapoler en  « fait comme tu le sens, pratique ta religion comme tu le sens ».
Vous pouvez donc vous fixer des règles si ça vous fait du bien, mais ça vous regarde vous.
Pour avoir étudié un peu le Bouddhisme, l’idée de base c’est la voie du milieu. Devadatta le cousin de Bouddha qui a tenté de diviser la communauté première, avait formé un ordre monastique qui prônait l’interdiction de consommation de viande. Bouddha n’a jamais interdit de consommer de la viande. La règle de base de bouddha était en gros : « vie avec modération et évite d’être un connard ». Le Taoïsme et le Dudeisme disent la même chose. Bouddha a ensuite créé un ordre monastique (ce qu’il ne voulait pas faire) et ils ont dû intégrer des règles pour canaliser un peu tout le monde. Je pense qu’a chaque situation de crise, bagarre d’alcoolique, vols, abus sexuels etc. ils ont peu à peu ajouté de la discipline et des règles.

Les interdits ont toujours était utilisés par les religions comme une façon de démarquer les fidèles du reste de la population. L’alimentation étant quelque chose que tout le monde fait et partage. Manger ensemble est un élément fort du lien social, les interdits alimentaires y jouent donc un rôle stratégique.

Je ne vais pas extrapoler le sujet est complexe et je suis loin d’être spécialiste, mais les interdits permettent aussi la bonne entente de communauté, et permet d’éviter des comportements nocifs dû à la consommation d’alcool ou la consommation d’aliment potentiellement dangereux par exemple.

Bref, passons sur cela, dans le Dudeisme pas de règle fixe, mis à part éviter d’être un con.
Pour le reste chacun fait à ça sauce, mais ce qui est certain c’est que notre petit égo adore se fixer des règles et se flageller quand il les enfreints. Il a le sentiment d’exister dans sa différence avec ceux qui ne respectent pas les mêmes règles que lui.
Je vais finir en disant que Bouddha a rejeté l’ascèse, et que le Dude Abide tout simplement.

Le dosage du White Russian.

J’ai pour l’instant deux dosages du White Russian, que je me suis amusé à nommer :

Le «Eden Shot » :
5cl Vodka
2cl Kahlua
4cl Lait
* sur lit de glaçon

Le « Limber Sweety » :

4cl Vodka
4cl Kahlua
8cl Lait
* sur lit de glaçon

De temps en temps je remplace le White Russian par du Bayleys sur glace.

Et vous qu’elle sont vos dosages du saint brevage ?

Amen

Écrire un commentaire

Quelle est le troisième caractère du mot 8dly6x ?

Fil RSS des commentaires de cet article